En cherchant de nouvelles idées de sorties récemment, je suis tombé sur ce parc dont, je dois bien l’avouer, je n’avais que peu entendu parler malgré 10 ans d’existence, et moins d’une heure le séparant de Nantes.

Ce tort est désormais réparé, et puisque *SPOILER* ça mérite d’être plus connu, j’ai profité de mon passage là-bas avec GrandFrère pour t’en parler à mon tour !

C’est quoi ? C’est où ?

ENIGMAPARC est un espace de loisirs situé à Janzé, pas très loin de Rennes, dans le 35. Comme je le disais juste avant, c’est à à peine une heure de Nantes, pareil au départ d’Angers, ou de Saint Malo.

A noter qu’il s’agit d’un parc entièrement en intérieur, trouvant place dans une sorte de hangar aménagé (de 2500 m² tout de même !), et situé dans une Zone d’Activités, un peu à l’instar de ce qui se fait souvent pour les Laser Games ou autres jeux de ce type. Ce qui fait que de prime abord ça ne paye pas du tout de mine, mais ce qui fait surtout que cette activité est possible par tous temps, et ça c’est un plus indéniable.

Pour la petite histoire, il s’agit d’un projet familial (la famille Grosbois/Briou) qui a ouvert ses portes il y a 10 de cela. Ici, tout est fait maison, les décors sont peints sur place et à la main. Il y a beaucoup de travail derrière tout ça ! Et ça porte ses fruits puisqu’en 2016, le parc a accueilli pas moins de 30,000 visiteurs.

On y fait quoi ?

Ce qu’on y fait, c’est libérer le Professeur Enigmus qui est prisonnier de son grimoire ! Et pour en sortir, il doit résoudre les énigmes des douze chapitres de ce livre ensorcelé. Ça c’est l’histoire du jeu.

Concrètement, il s’agit pour nous de nous balader d’univers en univers, afin de récolter dans chacun d’eux, au travers d’énigmes à résoudre, 2 mots clés permettant de résoudre l’énigme finale.

A chaque univers son style, à la fois graphique, mais aussi son propre style « d’épreuves », certains univers sont des labyrinthes, d’autres des parcours d’obstacles, ou même certains appellent au calme comme le Jardin d’Asie. Clairement, derrière le fil rouge de l’enquête se cache un véritable parc à thèmes. Et les décors soignés sont pour beaucoup dans notre d’immersion dans chacun des univers.

Parmi les univers, on retrouve par exemple :

  • Dédale : Le dernier né des thèmes du parc, qui porte plutôt bien son nom puisqu’il s’agit d’un labyrinthe sur le thème de la mythologie grecque
  • Arcadia : Pour le plaisirs des geeks, cette grande salle sur le thème du jeu vidéo, orienté rétro-gaming et remplie de petits détails, nous replonge à l’époque des Tetris, Mario et à la mode du fluo
  • Le labyrinthe des Portes : On passe de salle en salle, avec dans chacune un choix de 3 portes, sans savoir si on y est déjà passé ou non (conseil : retiens les détails de ce que tu vois), il rend fou comme un « palais des glaces », mais sans les glaces

Pour les activités et énigmes, on a tantôt affaire à des objets à manipuler, des jeux d’adresse, de la logique, de l’observation, du billard-mini-golf, chaque étape est différente des précédentes. Et si les énigmes de la quête principale ne te suffisent pas (il y en a 24 déjà quand même !), dis-toi qu’il y a une quête secondaire comportant tout autant de mystères.

Ajoutons à cela quelques fiches d’informations ici et là permettant d’apprendre de nouvelles choses en rapport avec le thème de chaque salle, et un restaurant (le menu n’y est pas très fin, mais il a le mérite d’être là, et on ne vient pas ici pour la gastronomie) dans lequel quelques jeux de sociétés sont mis à disposition également. On a donc de quoi y passer de longues heures, sans jamais s’ennuyer !

Et donc c’est bien ?

C’est même ‘achement bien ! Pour tout te dire, on est resté plus de 6 heures sur place, pour une journée « Père-Fils » avec GrandFrère ! Il y en a réellement pour tous les goûts. Le parc allie à la fois des mécanismes tirés des escape games, de l’acrobranche, de casses-têtes, de labyrinthe, un peu de frayeurs aussi et beaucoup d’amusement.

GrandFrère n’a pas vu la journée passer et moi non plus ! Entre activités physiques, et d’autres plus contemplatifs, le rythme est plutôt bien trouvé, sans temps morts, mais sans être trop intense non plus.

Le parc est adapté aux enfants et grands enfants de 7 à 77 ans, avant 6 ans l’intérêt est un peu plus limité puisque certaines parties ne seront pas forcément accessibles, ou qu’ils ne pourront que difficilement participer à résoudre les énigmes. Mais passé cet âge, chacun trouvera son thème de prédilection, je m’occupais surtout des énigmes – étant plutôt fan des escape games -, et GrandFrère nous trouvait les chemins dans les labyrinthes.

En bref, si tu es dans le coin, je ne peux que te conseiller fortement d’aller faire un tour à Enigmaparc, en famille, entre amis, même entre adultes on s’y amuse très bien. Et comparé aux prix des Escape Games, je peux te dire qu’ici la journée est très rentable, surtout sur le rapport temps passé/prix !

 

Les plus Les moins
  • Des activités très variées, pour tous les goûts et tous les âges
  • Une déco et des thèmes faits-main très réussis
  • Un parc couvert, pour une activité même en temps de pluie
  • Le menu du restaurant pourrait être plus varié/équilibré
  • Une récompense ou un jeu final pour la résolution de l’énigme principale serait un vrai plus

Ce parc est un concept unique en Europe, imaginé en famille, vous permettra de passer une journée où vous ne verrez pas le temps passer ! Décors variés, et jeux en tous genre, on peut même y revenir puisque les énigmes sont régulièrement renouvelées !

Le petit plus : On y apprend aussi des choses !

Note : 17/20

ENIGMAPARC à Janzé (35)
Prix : 15 € (Adultes) – 14 € (12 ans et +) – 11,50 € (moins de 12 ans) – Gratuit pour les moins de 5 ans
Âge conseillé : à partir de 6 ans