Récemment je t’avais parlé de Captvty qui te permet d’enregistrer sur ton disque les dessins animés des Replays pour les avoir toujours à disposition, connecté ou non. Aujourd’hui, je vais te parler d’un service de VOD, qui te permet d’avoir accès (moyennant connexion) à un catalogue de films/séries/documentaires/dessins animés…

Netflix

Netflix, c’est quoi ?

C’est un catalogue de vidéo à la demande (VOD) par abonnement, à partir de 7,99€ par mois, aussi appelé SVOD. Si tu écoutes beaucoup de musique et que tu es habitué à Spotify, Deezer ou autres, le fonctionnement de Netflix te semblera très familier…

Si tu ne connais pas, imagine simplement que tu es abonné au Vidéo Club. Tu paies un abonnement tous les mois, et tu peux emprunter tous les DVDs que tu veux. Netflix c’est ça, un Vidéo Club virtuel.

L’avantage c’est que ce Vidéo Club est accessible de partout tant que t’as Internet, et il existe des applis pour smartphones, tablettes, PC ou sur le navigateur.

action

On y trouve quoi ?

Pas mal de films et séries. Mais avant que tu ne te fasses trop de films (ah ah…), il faut savoir une chose. En France, nous avons ce qu’on appelle la Chronologie des Médias. Quasi-exception culturelle de chez nous, c’est cette règle qui dit qu’un film peut être diffusé :

  • Au cinéma tout de suite à l’obtention du visa d’exploitation
  • Sur un support à vendre (DVD, Blu Ray) minimum 4 mois après la sortie en salles
  • Sur une chaîne de TV payante entre 10 et 12 mois après la sortie en salles
  • Sur une chaîne de TV gratuite entre 22 et 30 mois après la sortie en salles
  • Sur un service de VOD par abonnement (ce qui nous intéresse) 36 mois après la sortie en salles

Autant te dire que si tu t’attendais à y voir des films (très) récents genre Vice-Versa ou Planes 2, c’est râpé puisqu’au mieux les films auront 3 ans.

Concernant les séries, c’est différent car c’est fonction des accords passés entre Netflix et les distributeurs, qui bien souvent donnent l’exclusivité des dernières saisons aux chaînes de TV (payantes ou non).

Ceci étant posé, maintenant je pense qu’il y a suffisamment de films, séries et dessins animés qui ont plus de 3 ans pour assurer de quoi combler les soirées télé (même si on n’a pas complètement le choix). On a également pas mal de documentaires. En gros il y en a pour à peu près tous les goûts et tous les âges, et le catalogue se met régulièrement à jour.

 

Et pour les enfants ?

Et bien Netflix y a pensé aussi. Et il y en a pour tous les âges. De l’âne Trotro aux Ninjagos en passant par les deux films de Cars. Et puis, c’est assez fourni en termes d’épisodes pour renouveler régulièrement les visionnages, par exemple :

  • Les Lapins Crétins ont 26 épisodes de 20 minutes chacun (les épisodes contiennent des sous-épisodes) soit plus de 8 heures
  • Trotro a 13 épisodes de 20 minutes, soit plus de 4 heures

Netflix Kids

Et Netflix possède aussi des exclusivités comme Les Aventures du Chat Potté, ou encore très bientôt la série animée Dragons.

Du côté des classiques, on retrouve pas mal de Disneys comme Fantasia, les Aristochats, Bambi ou les 101 Dalmatiens, on a aussi Wallace et Gromit et le Lapin Garou, ou en plus récent, Madagascar, Charlie et la Chocolaterie… Ce ne sont que des exemples parmi d’autres.

On a aussi des films comme Baby Sittor (oui oui, celui avec Vin Diesel), Jumanji, les Spy Kids, Hook, etc. Bref, y a quand même de quoi faire.

Concernant l’interface, elle est également bien pensée puisqu’il y a une section spécialisée pour les « Kids », qui regroupe tous ces dessins animés (ce n’est pas forcément une raison pour laisser les enfants seuls devant Netflix, du moins avant un certain âge, mais c’est quand même rassurant de se dire qu’il y a une section réservée, sans risque de tomber sur des films d’horreur ou autres…)

Par contre, à savoir, Netflix c’est le mal pour les sérievores ! Les épisodes de séries/dessins animés s’enchaînent si on ne coupe pas entre temps, il est très facile d’enchaîner les épisodes sans s’en rendre compte. Donc il faut penser à bien surveiller le temps passé devant l’écran !

EDIT : Je rajoute une remarque très pertinente de @EvilTroopa que je n’avais pas mentionné : la possibilité de regarder certains de ces dessins animés en VO (voire d’autres langues). Par exemple Dragons ou Cars en VOSTFR, Peppa Pig en Anglais (sans sous-titres par contre, mais le vocabulaire est plutôt simple selon l’âge de l’enfant), et certains comme les Cosmopilotes sont en Français, Anglais ou Espagnol. Ça peut pas mal aider pour améliorer la compréhension d’une langue.

#Néostalgie

Je fais une petite aparté pour te parler d’une étude intéressante qu’a fait Netflix avec IPSOS dans laquelle je me retrouve en tant que père. En effet, cette étude révèle que 85% des papas à travers le monde souhaitent partager avec leurs enfants les dessins animés qu’ils regardaient à leur âge, ce qu’ils appellent la « Néostalgie ».

forteresse draps
Pour aller jusqu’au bout, pourquoi ne pas construire une forteresse comme quand on était petits pour regarder les dessins animés ?

Cela nous permet selon les répondants à la fois de revivre notre enfance, d’inculquer des leçons de vie ou encore de transmettre des références en termes de culture Pop.

Si les papas allemands aiment retrouver Fifi Brindacier, ou si les papas brésiliens préfèrent Tom et Jerry, en France ça serait plutôt Tintin (même si pour ma part j’ai plutôt hâte de leur montrer Le Roi Lion)

Et sur ce sujet, Netflix a donc créé une section qui comporte nos héros d’enfance (certains remis au goût du jour comme les Tortues Ninjas et d’autres non comme les Douze Travaux d’Asterix), que tu peux retrouver ici : netflix.com/Néostalgie

 

Les plus Les moins
  • Un catalogue fourni à disposition, disponible de partout dès qu’on a une connexion à Internet
  • Disponible sur tous les supports
  • La possibilité de regarder certains dessins animés dans d’autres langues
  • Pas de films récents (moins de 3 ans)
  • Pas de visualisation hors-ligne
Netflix est à la vidéo ce que Spotify est à la musique : on flâne sur le site à la recherche de ce qu’on va pouvoir regarder, même pour les enfants. Dommage que la chronologie des médias empêche la parution de titres récents.

Le petit plus : Une section réservée aux contenus pour enfants

Note : 16/20

 

Netflix
Prix :
– 7,99€ par mois pour 1 écran à la fois, qualité standard
– 9,99€ par mois pour 2 écrans simultanés, qualité HD
– 11,99€ par mois pour 4 écrans simultanés, qualité ultra HD