Tous les Mercredi, Juliette du blog Conboudu donne la Parole aux Papas, sur un thème qu’elle aura choisi. Cette semaine, le thème est « La première échographie ». Alors je vais vous raconter une histoire…

comboudu-parole-aux-papas

Juin 2010

Le réveil a sonné, aujourd’hui est un jour spécial. Je me lève, et elle aussi, avec un peu plus de difficultés que moi. Forcément.

Nous prenons notre petit déjeuner, et parlons de tout et de rien. Comme chaque matin.

Je pars ensuite me préparer. Me faire beau. Oui, car il s’agit bien d’une première rencontre, la première fois que nous te verrons, que je te verrai.

La préparation des premiers rendez-vous a toujours quelque chose d’un peu spécial, je me souviens du premier rendez-vous avec ta mère, je me suis préparé longuement, être soigné, mais surtout ne pas trop en faire. Être un peu tremblant de l’excitation de ce moment dont on attend tout, mais dont on ne sait rien.

Pour toi c’est exactement pareil. Oh, on en a bien vus des films décrivant cette rencontre, on sait aussi à quoi cela ressemble, mais c’est comme avoir vu une photo de la fille avant le premier rendez-vous, la réalité apporte souvent quelque chose de bien plus fort, mais je n’arrive pas vraiment à réaliser pour le moment.

Une fois qu’elle s’est préparée à son tour, nous prenons la voiture, direction le site de notre rencontre, situé en plein centre-ville. Difficile de trouver une place ici, et mon impatience à en trouver une trahit à la fois mon excitation et mon stress. Stress car c’est un peu l’inconnu, stress car cette rencontre nous sert aussi (et surtout en fait) à nous assurer que tout va bien pour toi.

9806303263_8f77f0debc_b

Une fois garé, nous entrons dans ce bâtiment imposant et un peu vieillot, un peu austère même. Nous prenons l’ascenseur, sonnons et entrons ensuite. On nous indique la salle d’attente.

Les salles d’attente sont de vrais catalyseurs d’émotions, et là, attendant notre tour, ton tour, on s’imagine plein de choses sur les instants qui arrivent. On imagine déjà connaître notre réaction, se dire que ce n’est presque “qu’une photo”… Et on nous appelle.

On s’installe, ta maman s’allonge et moi, je m’asseois sur la chaise à côté, nous sommes face à une télé. Un écran plat, une belle télé. Première surprise, on s’attendait uniquement à ce qu’on voit à la télé, l’espèce de grosse machine avec un petit écran noir et blanc. Ici, on est aux premières loges pour la rencontre, et en HD !

“On est prêts, vous pouvez allumer la télé !!”

On s’attend à te découvrir petit à petit, nos cœurs s’emballent un peu je crois…

On était loin de la réalité, tellement loin…

On vient juste de se prendre, pardonne moi l’expression, et ne la répète pas, du moins pas trop vite, une grosse claque dans la gueule.

On te voit en train de remuer tes petites jambes (déjà), tu as l’air de bien t’amuser ! Déjà à ton âge, alors que tu ne dois même pas mesurer 10 cm ! C’est une vague de vie qu’on a prise, et qu’on a partagé avec ta maman qui m’a donné la main à ce moment.

Pendant quelques minutes, l’échographiste peut bien nous raconter ce qu’elle veut, on n’a d’attention que pour toi.

Crois-moi, ces premiers instants d’une rencontre qui durera toujours, sont et resteront bien gravés.

Et c’est à ce moment je crois, que le lien le plus fort qui puisse exister a commencé à réellement se nouer.

Et nous ne le savions pas encore ce jour là, mais aujourd’hui je peux le dire, tu es beau, mon fils.

Allez lire de toute urgence les témoignages de Complétement Papa et Big Papa ainsi que celui de Juliette, sur l’article Parole Aux Papas