Grand frère ne sait pas encore lire l’heure, et pourtant on aimerait bien qu’il sache quand se réveiller, et quand continuer à dormir (le plus longtemps possible le week-end si possible !), le Kid’Sleep Globetrotter entend couvrir ce besoin !

La gamme Kid’Sleep est réalisée par la marque Suisse Classens’ Kids, et est une gamme de réveils adaptés à nos chers bambins, avec des produits adaptés pour chaque âge allant de la naissance à 10 ans (et plus…).

D’ailleurs, Classens’ Kids fournit sur son site une grille de lecture très pratique pour savoir quel produit acheter !

Bon, je te le dis tout de suite, nous n’avons pas suivi cette grille, et avons osé (oui, malgré le smiley « sad face » :() acheter le Kid’Sleep Globetrotter à notre fils de 2 ans et demi ! Il y a deux raisons à cela, tout d’abord le prix (qui a dit « pingre » ?) et aussi l’usage qu’on cherchait. Classens’ Kids propose d’autres modèles pour les 0-3 ans car ils ont une fonction veilleuse, mais cette fonctionnalité ne nous intéressait pas. On voulait apprendre à notre fils la notion de « temps pour dormir/temps pour se réveiller » et le côté « bipolaire » (entendre « éveillé/endormi ») de ce produit était vraiment ce qu’on cherchait ! Mais je reviendrai sur son usage…

Qualité / Design

reveil_offSur ce point, rien à redire. C’est un produit en plastique, mais qui a tout de même l’air solide. Le réveil a une petite couleur vert anis, plutôt passe-partout, et fonctionne un peu comme un miroir de poche : on le plie comme une coquille, et on l’ouvre pour découvrir son contenu. Pour le poser sur un meuble de chevet ou l’ouvre au 3/4 (c’est le maximum de toutes façons) et on pose ce qui faisait office de couvercle sur le meuble.

L’affichage (enfin, si on peut dire) est en fait un dessin rétro-éclairé par une veilleuse, le tout derrière une petite couche de plexiglas. Les finitions sont plutôt bonnes, et les dessins mignons et assez explicitte pour qu’un enfant comprenne !

L’arrière du réveil contient un petit cadran LCD pour afficher l’heure (à des fins de règlages surtout, mais pas d’affichage pour l’enfant, c’est dommage…), deux boutons pour régler l’heure et un bouton à 3 positions pour règler le mode de réveil. Mais passons à l’usage pour voir ça en détail…

Jouabilité / Intérêt

Réglages

Je peux pas dire que les boutons soient un bonheur à utiliser, mais bon, ça fait le job. On presse « SET » pour choisir ce qu’on veut régler (heure du réveil, minute du réveil, heure actuelle, minute actuelle), et le bouton ▲ pour incrémenter la valeur.

Petit point positif (mais qui relève un peu du détail, et faut pas se gourer du coup), on peut régler l’heure soit en mode AM/PM ou en mode 24 heures.

Ensuite, on règle le mode de réveil. On a donc trois positions :

  • Pas de réveil (position haute)
  • Mode veilleuse uniquement (position milieu)
  • Mode veilleuse + son (position basse)

Voilà, on a à peu près tout vu des règlages, piece of cake ! D’ailleurs, tellement simple et accessible qu’il faut savoir que si l’enfant veut jouer avec les réglages (notamment désactiver le réveil) il peut le faire tout seul. On aurait aimé des boutons un peu plus difficile d’accès pour les enfants, mais bon…

Réveil

Passons à la partie la plus importante de ce jouet : le réveil.

J’ai pu tester les deux modes : veilleuse uniquement ou veilleuse + son (et celui-là un peu violemment, rappelez-vous on est passé à l’heure d’hiver récemment et on a reculé toutes nos montres d’une heure… enfin toutes……..).

En mode veilleuse, la lumière illumine le mouton dormeur lorsqu’on active le réveil le soir avant de dormir, et quand vient l’heure du réveil, c’est le mouton baroudeur qui est alors illuminé.

En mode sonore, on a droit à des bruits d’oiseau et un coq qui réveille la maison. Pas de choix sur le son (pas de mélodie, pas d’autres animaux…)

Et voici mes conclusions :

– Il ne s’agit pas d’un réveil « luminothérapie » et ne vous réveille pas façon lumière du jour (mais ça on s’en doutait) ! En mode veilleuse seule, ce n’est pas le petit mouton qui s’allume qui va vous réveiller ! En fait ce mode sert lorsqu’on laisse l’enfant (ou l’adulte hein, y a pas de raison) se réveiller naturellement, il jettera un œil au mouton et verra si il peut encore dormir ou s’il doit se lever. Disons que pour l’instant, Grand Frère n’a pas encore fait le rapprochement entre le fait que le mouton dorme et le fait qu’il puisse du coup lui aussi dormir (« Bah le mouton il fait dodo mais moi j’a levé ! »), mais ça viendra.

– En mode sonore par contre, il vous réveillera à coup sûr ! Le son est plutôt fort (pour un enfant), et pas progressif. La sonorité un peu stridente… Mais le mieux pour que tu saches ce que tu achètes reste de l’écouter :

 

J’ai diminué le son du coup ça a pas l’air comme ça, mais le matin, quand y a aucun autre bruit et que t’es en plein sommeil profond… Disons que ce réveil est efficace. C’est vraiment dommage qu’on ait pas différents niveaux ou au moins un peu progressif, les bruits de la nature avaient tout pour un réveil en douceur… Surtout quand on sait que c’est destiné à des enfants. Je n’ai pas testé mais la solution serait peut-être de coller un bout de coton sur le haut-parleur histoire d’adoucir un peu tant qu’il est encore petit.

reveil_fermeAu final, pour l’instant (mais on l’a un peu cherché), Grand Frère ne suit pas encore le réveil comme un mouton (ah ah), mais je reste persuadé que le concept est bon pour un apprentissage du réveil planifié lorsque nos têtes blondes ne savent pas encore lire l’heure. Par contre, je n’ai pas parlé du prix, mais on trouve se réveil aux alentours de 25-30 euros ce qui n’est quand même pas donné pour ce que ça fait, sachant que les autres produits (un peu plus évolués) de la gamme se trouvent entre 40 et 50 euros.

 

Les plus Les moins
  • Le concept !
  • Son côté nomade
  • Sa simplicité
  • Pas de réglage de volume/mélodie
  • Boutons de réglages facilement accessibles pour l’enfant
  • Prix
Le concept de ce(s) réveil(s) d’apprentissage est très prometteur, l’enfant comprend tout de suite que pour le mouton, il est l’heure de se lever ou il peut encore dormir (reste plus à l’enfant qu’à suivre ce satané mouton ! :P). C’est juste dommage que le volume sonore du réveil soit pas forcément super bien dosé (mais avec un peu de bricolage on doit pouvoir atténuer), et à ce prix là on pouvait attendre un peu mieux du côté des fonctionnalités.

Le petit plus : on peut l'emporter partout !

Note : 14/20

 

KID’SLEEP Globetrotter
Marque : KID’Sleep
Prix : entre 25 et 30 euros